Rapport d’activités 2010-2011

Le 20 mars 2010 a eu lieu, dans cette salle, notre assemblée générale.

Le comité de l’ASCI était composé d’Isabelle Langer, présidente, Monique Masur, Caroline Devalloné Dinbali, Elinor Radeff, Gabrielle Bernhard et de Sabine Chevallier.

En 2010, nous étions 63 membres: 49 membres actives et 14 membres passives.

Notre journée s’est déroulée en deux temps: Le matin: rencontre avec le SAI.

Thèmes abordés: SAI – CI : quelle collaboration? Prise en charge précoce. Langues étrangères.

L’après-midi: AG statuaire:

Démission de la présidente de l’ASCI, Isabelle Langer et élection de deux nouveaux membres: Clara Denzler et Séverine Michèle.

Notre comité s’est réuni trois fois durant cette année 2010-2011, et nous continuons à travailler et échanger par mail, ce qui reste le meilleur moyen de partager et communiquer rapidement et souvent. Plusieurs sujets délicats ont dû être traités par le comité : Nous avons notamment soutenu Doris Agazzi afin qu’elle puisse garder le poste de responsable de la CFCI et accueilli M. Jean-Pierre Schaller nouveau secrétaire général A Capella. Une réflexion sur la CFCI a été amorcée, avec Isabelle Langer comme représentante de l’ASCI.

Le 28 août 2010, a eu lieu, ici à la salle des Moissons, une présentation d’une pratique professionnelle « avec les gommettes LPC », présentée par: Karine Richard, Laure Guyon et Nathalie Tréhan.

Cet hiver nous avons encouragé nos membres à rejoindre deux formations, l’une organisée par le GRPS (Quel développement pour les enfants sourds implantés ?) et l’autre par A Capella et l’ECES (Scolarisation de l’élève sourd ou malentendant et coopération interprofessionnelle.) plutôt que de multiplier les rendez-vous.

Et enfin, pour cette matinée de la journée de notre Assemblée Générale (26 mars 2011), nous avons à nouveau organisé une rencontre avec les responsables du SAI. Afin de canaliser les divers sujets qui nous tiennent à cœur dans notre collaboration, nous avons envoyé une enquête à nos membres qui nous a ainsi servi de canevas pour nos discussions.