Rapport d’activités 2012-2013

avril 2012 à avril 2013

 

En 2012, nous étions 58 membres: 46 membres actives et 12 membres passives.

Le 31 mars 2012, notre traditionnelle rencontre s’est déroulée de la manière suivante :

 

En première partie de matinée, nous avons accueilli MM Benoît Markwalder, membre du Conseil de Fondation a capella et Jean-Luc Nicoulin, secrétaire général pour un moment d’information suite à la résiliation du contrat de prestations qui nous lie à l’OFAS. Une large place a été faite pour les questions et les inquiétudes concernant notre avenir professionnel.

 

La deuxième partie de la matinée était consacrée à la collaboration SAI-CI. Une enquête avait précédemment été envoyée afin de soulever les points qui, d’année en année sont toujours délicats : bilans, informations surdité, communication interne, dysfonctionnements.

 

L’après-midi s’est déroulée notre Assemblée Générale :

 

Trois membres du comité ont décidé de se retirer et ont été remerciées : Caroline Devallonné Dinbali, Elinor Radeff et Clara Denzler Bezençon. Trois nouvelles personnes ont été élues : Annika Dind, Véronique Michel et Marie Bertrand. Cette dernière finalement renoncera à sa participation au comité pour raisons familiales

 

A la fin de notre Assemblée générale, nous avons accueilli M. Yann Giroud, qui nous a présenté le syndicat  » syndicom  » spécialisé dans les professions de la communication. Suite à l’enthousiasme suivant cette présentation, le comité a demandé à Elinor de poursuivre les négociations avec M Giroud.  Finalement, vu la période de transition que nous traversons actuellement, nous avons   suspendu ce projet pour l’instant.

 

Notre comité durant cette année d’avril 2012 à avril 2013 est composé de Gabrielle Bernhard, trésorière ; Sabine Chevallier, archiviste ; Annika Dind, réservation des salles, Monique Masur et Véronique Michel.  Nous assumons toujours les rôles de présidence des séances et prise du PV par tournus.

 

Nous nous sommes réunies à quatre reprises, et avons accueilli une fois Jean-Luc Nicoulin et une fois le Conseil de fondation a capella en deuxième partie de séance. Entre temps, et de façon très soutenue cette année, nous communiquons et travaillons par mail.

 

Nous avons notamment écrit une lettre à l’OCAS de Genève pour soutenir nos collègues qui se sont vu refuser leur statuts d’indépendantes et communiqué régulièrement avec Jean-Luc Nicoulin pour s’enquérir de l’avance des négociations avec les cantons pour la reprise de nos prestations.

 

Nous avons organisé  deux formations continues en pratique des langues étrangères : deux journée de formation en cued speech avec Annika, secondée par  Martine, en avril et juin, puis deux journée de formation en ELS avec Claudia et Isabelle Langer en septembre et novembre.

 

Ces formations n’ont eu que peu de succès ! La journée de formation ELS niveau débutant a même été supprimée, faute de participants. Est-ce que toutes les codeuses se sentent à niveau? Avec l’introduction d’Harmos, l’anglais va être enseigné plus tôt. Puisque nous faisons un bilan de nos compétences afin de “mieux se vendre”, nous nous devons d’être compétentes dans le domaine des langues.

 

Le protocole pour l’utilisation des langues étrangères a été revu et mis à disposition sur l’intranet. Un protocole pour le cued speech et pour un code anglais adapté a été préparé par Annika. Il sera prochainement disponible sur l’intranet des CI.

 

Le 26 janvier 2013, a eu lieu une journée pour présenter le nouveau matériel édité par a capella :   brochures d’exploitation des gommettes LPC  et brochure d’apprentissage du LPC par sosies labiaux. Nous avons tout d’abord donné la parole à Henri Delafontaine, initiateur du projet, et avons profité de le remercier pour son investissement durant 30 ans, puisqu’il a quitté le Conseil de fondation à la fin 2012. Ensuite les deux créatrices de ce matériel, Nathalie Tréhan et Laure Guyon, nous ont transmis  leur savoir-faire et expériences d’utilisation avec des enfants.

 

Notons encore l’investissement de plusieurs  codeuses hors comité :

 

Gervaise Rollet a repris depuis l’automne dernier la bibliothèque gérée ces dernières années  par Sabine Chevallier.

 

Isabelle Langer, avec l’aide de Julie Collin, a établi un  » rapport type  » pour nous guider dans nos retours au SAI deux fois par année.

 

Aline Müller et Joana Otalvaro se sont engagées dans le comité d’organisation de Villars, et  contribuent à la bonne tenue des groupes d’apprentissage du LPC.

 

Aline Müller s’est lancée dans la recherche d’une formation pour compléter nos connaissances et accéder au statut d’enseignante spécialisée. Cette filière n’étant pas vraiment possible, elle s’est approchée de l’Institut EFFE à Bienne où on lui a conseillé d’établir un bilan de nos compétences.

 

Ce travail est actuellement en cours, avec l’aide d’Isabelle Langer, Carmen Amoroso, Joana Otalvaro, Marlène Tamalet et Gaëlle Brändli.

 

Nous avons accepté de financer cette démarche.

 

Carmen Amoroso et Isabelle Langer continuent de travailler sur le projet PAI, en collaboration avec  l’ECES et la Fondation a capella.

 

Merci à toutes ces personnes qui s’engagent pour des  projets spécifiques.

 

Merci également aux relectrices du nouveau matériel présenté le 26 janvier : Elinor, Marylène, Murielle (hors comité) ainsi qu’ Annika, Véronique et Monique.

 

Toutes ces aides sont précieuses!